Communauté de communes Océan-Marais de Monts

Vous êtes dans : Accueil > Préserver l'environnement > Les milieux naturels > Le marais > L'Observatoire des zones humides du Pays de Monts > Lutte contre les espèces invasives

Lutte contre les espèces invasives

| Réagir

Élimination des foyers de Baccharis

Espèces concernées dans le Marais : Ragondin, Jussie et Baccharis

Le marais Breton-Vendéen est un espace stratégique pour la conservation de la biodiversité des zones humides littorales, mais il représente également un espace à enjeux économiques, sécuritaires et patrimoniaux.

Aujourd’hui, il est considérablement impacté par l’introduction régulière d’espèces exotiques envahissantes (ou espèces invasives). Le Baccharis, la Jussie et le Ragondin, inscrits sur la liste des espèces exotiques envahissantes préoccupantes pour l’UE, sont particulièrement présents en Pays de Monts, et ce depuis des décennies. Ces espèces n’ont jamais réellement fait l’objet d’un programme coordonné de gestion et continuent de proliférer aux dépends du marais.

Aujourd’hui, les plantes exotiques envahissantes constituent la 2e cause de perte de biodiversité. Elles sont une menace pour les activités économiques (agriculture, sel) et de loisir (pêche, canoë). Une fois installées, il est très difficile de s’en débarrasser. Pour 1 000 espèces exotiques importées, 1 espèce est invasive et engendre un coût élevé de lutte, frais de personnel, équarrissage…

Les espèces invasives peuvent impacter l’économie, le paysage, la biodiversité ou causer des problèmes sanitaires. Dans le marais, une stratégie locale de gestion des espèces invasives en Pays de Monts est lancée pour :

  • le Baccharis, arbuste d’Amérique du Nord (Baccharis halimifolia)
  • la Jussie, plante aquatique sud-américaine (pour exemple, la jussie colonise maintenant 500 km de fossés !) (Ludwigia peploides et Ludwigia grandiflora)
  • le Ragondin (Myocastor coypus). 

Objectif de proposer une stratégie efficace de gestion de ces espèces 

  • Contenir voire diminuer la propagation de ces espèces
  • Limiter leurs impacts sur l’environnement remarquable que représente le marais, ainsi que sur les activités qui en dépendent.

La poursuite de la stratégie proposée en 2015 sur l'ensemble du Pays de Monts

La nouvelle stratégie s’appuiera sur des actions coordonnées issues de la concertation et se déclinera en 8 axes : Connaissance, Sensibilisation, Réglementation, Gouvernance, Prévention, Interventions, Gestion et Restauration.

Opération pilote de lutte contre le Baccharis en 2016 au Perrier

Le Baccharis ou Sénéçon en arbre, est un arbuste à feuillage caduque pouvant atteindre plusieurs mètres. C’est une espèce avec des pieds mâles aux fleurs jaunes et des pieds femelles aux fleurs blanches (espèce dioïque). Sa floraison est estivale et automnale. L’arbuste est capable de drageonner après une coupe voire de se régénérer à partir de fragments de racine. Introduit en 1683, et présent sur la côte atlantique depuis 1915, il s’implante principalement dans les roselières ou leurs bordures ainsi que dans les milieux perturbés (friches, bords de canaux ou de chemins).
Cet arbuste est inscrit dans la liste officielle des espèces invasives (UE,Janvier 2016).

Les premiers résultats

  • Baccharis :

Sur la commune du Perrier, 1e phase de lutte terminée (sensibilisation de la population à travers des réunions d'information, incitation des propriétaires à l'arrachage sur leur propriété, élimination de 5 foyers majeurs sur 6).

2e phase en cours (rappel propriétaires, élimination du dernier foyer)

  • Jussie :

Organisation d’un programme de lutte sur 200 km de réseau hydraulique colonisé en cours.

  • Ragondin : Concertation avec les différents acteur, rédaction d’un état des connaissances sur le sujet, rédaction de la stratégie de gestion

La sensibilisation et la prévention, axes essentiels de la stratégie, passent par la communication 

  • Apprendre : connaitre/reconnaitre les espèces, comprendre la valeur et les enjeux du territoire
  • Conseiller : que faire, qui contacter
  • Valoriser les actions de la CdC, encourager à la participation
Une stratégie de lutte contre le Baccharis est mise en œuvre depuis avril 2015 :
 

Pour lutter contre la propagation de ces plantes, ayons les bons réflexes !

  • Ne plantez pas de plantes invasives, n’en introduisez pas dans les plans d’eau
  • Renseignez-vous sur les plantes avant de les acheter
  • Détruisez, après consultation d’un spécialiste, toute plante invasive
  • N’utilisez pas de produits chimiques pour détruire les plantes ou souches
  • Privilégiez les espèces locales : elles sont adaptées à nos milieux
  • Ne jetez pas de déchets verts dans la nature

Il existe de nombreuses autres plantes invasives (faux vernis du japon, herbe de la pampa…)

Renseignements

Vous pouvez consulter le site de l'Association pour le Développement du Bassin Versant de la Baie de Bourgneuf (ADBVBB) : zoom sur les espèces exotiques envahissantes

Vous pouvez télécharger le dépliant  ici.

Contact

Association pour le Développement du Bassin Versant de la Baie de Bourgneuf
Impasse de la Gaudinière
85630 BARBÂTRE
Tél: 02 51 39 55 62
Fax: 02 51 39 60 73
Courriel

Laisser un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération, ils seront visibles après modération du webmaster.

Suivez-nous !

Partager cette page sur

En savoir plus

Association pour le Développement du Bassin Versant de la Baie de Bourgneuf
 Impasse de la Gaudinière
 85630 BARBÂTRE
 Tél: 02 51 39 55 62
Fax: 02 51 39 60 73
Site internet ADBVBB
Courriel ADBVBB

Notre territoire

Carte du territoire.

L' agenda intercommunal

Coordonnées

Communauté de Communes Océan-Marais de Monts -
46, place de la Paix BP 721 -
85167 Saint Jean de Monts

Téléphone : +33 (0)2 51 58 07 89 -
Télécopie : +33 (0)2 51 59 66 13